dimanche 9 septembre 2007

Le mot de Michel

NDLR : la publication de cet article est trés tardive mais enfin le voila, le mot de Michel, tout en émotion sur sa 2ème partie. Merci à lui pour avoir pris le temps de rédiger cet article en Chine !


Shangaï 18,6 millions d’habitants
Quelques chiffres et caractéristiques de cette ville. Avant d’avoir une voiture, on paye sa plaque d’immatriculation 47000 Yuans (soit environ 4700 euros). L’objectif est de limiter le nombre de véhicules. Depuis 1994, il ‘pousse’ un immeuble de plus de 100m tous les 2 jours. Il y a déjà 10 tours de plus de 300m de hauteur. La dernière en construction a surgit de terre en 2006 et sera terminée fin 2007 : elle mesurera 492m.
La vielle ville est constituée d’immeubles de 6 étages datant des années 1950. Il y a également quelques quartiers encore plus anciens qu’ils tentent de conserver.
Depuis 1994, la croissance est de 10% l’an avec 2 années à 14%. C’est la première ville de Chine où l’on a mis des personnes à la retraite. L’ouvrier, comme le patron payent à part égale. La retraite se prend à 55 ans, parfois plus tôt, en cas de chômage. Les retraités se rassemblent tous les jours dans des parcs où ils pratiquent des arts martiaux, de la danse, du chant ou bien jouent aux cartes.
Nous avons l’occasion de nous joindre à eux et nous passons un grand moment de convivialité en participants à leurs danses et à leurs chants. Il reste dans cette villes deux quartiers, vestiges de la présence étrangère : le quartier français devenu le quartier culturel et le quartier anglais devenu le quartier financier.
La ville s’illumine dés la tombée de la nuit. C’est d’une beauté à couper le souffle. Par contre, quel gaspillage d’énergie ! La Chine est un pays de contraste. D’un côté la course au modernisme pour ‘y arriver’, de l’autre paysans et retraités restent les gardiens des traditions : pour combien de temps encore ? Ils ont tant de bouches à nourrir, 1,3 milliards….

Maintenant, je vais me lancer dans un exercice délicat, parler de notre groupe : vous vous y reconnaitrez peut être. Ce groupe éphémère a eu une cohésion rapide, grâce à une écoute de l’autre et à la compréhension de tous. Je vais le décrire par images :
- les attentions d’un fils envers son père,
- un couple ayant un ou deux doigts dans la main de l’autre, les yeux pétillants de bonheur,
- cet autre couple se regardant les yeux plein d’amour,
- ce père racontant de si belles images de pays visités,
- cette main ouvrant un livre pour extraire l’image de la personne aimée et la caresser d’un doigt tremblant d’émotion,
- ces deux sœurs parlant toujours à voie basse,
- Que dire de ma famille ! Ma puce volubile sautant de magasin en magasin, s’exclamant devant tant de merveilles. Mes enfants dans l’intimité d’une chambre me disant merci ! Quel bonheur pour moi ce séjour !

[Michel Lamarque]

24/08/2007 : Journée libre à Macao

Réveil 7h30 pour ne pas perdre les bonnes habitudes et la petite troupe prend la direction de la station de métro Wanchai. Hyper moderne et automatique, le métro nous dépose 4 stations plus loin au Terminus de Sheung Wan. Là, nous prenons une vedette ultra-rapide, direction Macao.
1h après, nous voilà sur le sol de Macao rendu à la Chine en 1999. première balade à pied et nous voilà parti pour le Babylon Casino. Un peu plus d’une heure après, nous n’aurons pas besoin d’appeler le guide pour la Bentley car andré a perdu 4 euros aux machines à sous, Jo hélas 100 euros au blackjack car il n’y avait pas le bon poker et j’ai fait 0 profit mais 0 perte.
Direction un petit resto Italien, ou les pizzas sont vraiment tip top !.
Nous découvrons le plaisir du bus public à Macao et nous voilà dans la vieille ville ou les églises survivent au milieu des nouveaux buildings. Un mélange de vieux et de neuf très surprenant mais surtout bien différent de Hong Kong. Petit détour pour des glaces et quelques magasins et nous voilà reparti dans notre bus vers le débarcadère.
Patatras, c’est l’heure de pointe et nous sommes obligés d’attendre la navette de 18h45 pour rentrer.
Un petit peu de métro et nous voilà de retour à l’hôtel bien fatigués, un repas tranquille et tout le monde va se coucher pour se préparer à notre dernière journée en Asie.
[Alain & Françoise]

dimanche 26 août 2007

25/08/2007 : Hong Kong

Une vraie grasse matinée, petit déjeuner autour de 9h du matin et après la fin des bagages, direction la piscine de l’hôtel, 4ème étage, en extérieur, eau à 28° mais entourée de 10 buildings qui réduisent légèrement l’intimité des lieux. Expédition pour trouver le bus 260 en face de l’immigration Tower et 40 minutes après nous voilà arrivé au Stanley market.

Tout le monde se retrouve et nous voilà 5 familles françaises pour un total de 2O personnes. Repas excellent à l’extérieur au wildfire, ancienne maison coloniale avec ventilateur et dehors une averse rafraichissante. Balade et achats divers dans les ruelles du Stanley market puis retour à l’hôtel avec le 260 à pleine vitesse à la "Guilin mode" ! Arrivée à l’hôtel vers 17h. Arrêt au bar de l’hôtel en attendant le bus pour l’aéroport ; France nous arrivons bientôt !

[Alain & Françoise]

23/08/2007 : Hong Kong

Petite excursion dans la ville de Hong Kong départ pour le Victoria Peak, point culminant de l’ile. Montée dans le brouillard qui par miracle se dissipe au sommet et nous permet d’avoir une jolie vue sur la baie dont les 3 buildings qui se classent dans le top 10 !

Descente vers la plage de Repulse baie avec son joli filet jaune à requins et sa réplique de temple bouddhiste. Arrivée à Aberdeen, ou nous prenons un petit bateau pour faire le tour du village des pêcheurs. Arrêt final dans une bijouterie pour faire chauffer les cartes bleues et retour près de l‘hôtel pour le dernier déjeuner chinois.

L’après-midi est consacré aux achats au computer center et autres Times Squares. Retour à l’hôtel et départ de nos 20 autres participants pour l‘aéroport, émotions, quelques larmes et nous voila les 9 derniers survivants du groupe de Hong Kong.

Nous craquons pour un resto espagnol et bien repus, nous retournons à l’hôtel pour nous préparer pour Macao.

[Alain & Françoise]

22/08/2007 : Canton ou Guangzhou, 11 millions d’habitants

Visite après le petit déjeuner du marché ‘vivant’ de Canton. L’on peut y trouver toutes sortes d’animaux vivants – poissons de toute taille et couleur, poulets, chiens, chats, scorpions, serpents,…L’air est irrespirable ! Heureusement quelques marchands d’épices nous permettent de temps à autres de reprendre notre souffle. Les enfants sont ravis. Je ferme souvent les yeux. Notre guide nous assure que les chiens que nous voyons sont des animaux de compagnie…

A peine remontés dans le bus, grosse frayeur ! Le bus passe dans une rue étroite entre un arbre aux branches basses et une grille. Un chapiteau sur une colonne percute la vitre arrière du bus, la casse et s’écrase. Nous avons eu très peur. Le bus n’est plus utilisable. Notre guide est catastrophée mais réagit très vite : à peine ½ heure s’écoule et un nouveau bus/chauffeur nous attendent pour poursuivre les visites.

Nous flânons dans l’ancien quartier colonial sur l’île de shamian, environnement reposant bien ombragé et agrémenté de statues en bronze très diverses.

Puis visite d’un superbe temple taoïste. De grands panneaux de bois sculptés ornent les portes, fermés en bas pour empêcher les mauvais esprits d’entrer dans le temple. Exposition de tapisseries brodées de fils de soie, parfois en relief, extraordinaires sculptures d’ivoire et d’os de chameau. Une merveille pour les yeux. Certains craquent…

Ensuite repas dans un restaurant au beau milieu des quartiers commerçants, grouillant de monde et de boutiques bon marchés. Le repas, tout à fait moyen, est vite expédié pour permettre quelques ultimes dépenses.

Enfin départ pour le port afin de prendre le bateau pour Hong-Kong. Notre guide, Azalée, nous fait durant le trajet un discours fort émouvant et très applaudi. Je suis encore impressionnée par l’étendue de cette ville : environ 1 heure de trajet en bus pour atteindre le port.Les adieux sont touchants. Nous quittons Azalée et la Chine avec un pincement au cœur pour Hong-Kong via hydroglisseur.

Trajet d’environ 1h30. L’arrivée par bateau au milieu de la baie de Hong-Kong est d’après l’avis général superbe. Nous récupérons nos bagages et pour ne pas changer, problème de valise. Arrivée au Novotel, dont la réception, en totale rénovation ne nous laisse qu’un couloir étroit vers les ascenseurs ! On se console en admirant les extraordinaires échafaudages de bambous.

Repas libre ce soir. Après une bonne douche, restaurant italien pour nous ! Pâtes, pizzas et pavés de bœuf agrémentés d’un excellent vin australien nous réjouissent les papilles.

[Marie-Christine]

26.08.2007 - Insolites

Du nouveau dans les insolites... allez voir !

jeudi 23 août 2007

Albums, le retour ...

Il est clair que nous avions un peu de retard : la Chine possède un ADSL un peu lent (au moins un modem 56Ko) alors que Hongkong ... les rois du business ! donc les albums reviennent. Nous les complétons par :
- Shangai
- Xian (pronncé Chi-anne)
- quelques insolites supplémentaires,

Nous continuerons ce soir !

Jo